Modes et Travaux - 15 janvier 1936 *¤

"La mode , reine du temps présent, abolit les costumes au gré de sa fantaisie. Cependant, avec certaines toilettes, la tradition maintient se droits, c'est le cas pour celles qui portent n seul jour les les jeunes mariées."
Editorial du journal modes et travaux du 15 mars 1936 signé D.L.




Couverture de la revue Modes et travaux du 15 janvier 1936 signée Mourgues 35
Robe de mariée de satin blanc , création par Worth




"Les coiffures en auréole sont fort séduisantes et donnent à celles qui les portent un air un peu mystique . Il en est en cellophane dont la translucidité les rend presque irréelles. D'autres en lamé tendu ont des reflets métalliques. Certaines, découpées dans la nacre, ont la douceur des nuances opalines."
Coiffure en auréole en cellophane givrée et agrémentées de petits camélias blancs.
Robe de satin blanc.
Dessins de modes pour le Jardin des modes du 15 janvier 1936.


"Les décolletés montent jusqu'à la base du cou. Par pudeur peut être, par mode plus surement. L'étoffe autour d'eux se drape pour en adoucir les  contours et le visage encadré de toutes ces blancheurs du voile de la coiffure et du corsage, apparait comme dans un halo."
La coupe de cette robe a beaucoup d'allure, l'encolure souple incrustée en pointe devant se prolonge en brettelles dans le dos pour former la traine. - Coiffure en lamé gansé et motifs de petites perles .
Dessin de mode pour le journal Modes et Travaux du 15 janvier 1936.


"Si la vieille tradition est un peu délaissée, heureusement la mode avec ses grandes manches et ses décolletés très modestes convient fort bien aux toilettes de mariées.
Celles ci sont de deux formes bien caractérisées : tantot elle sont "princesses" et dans ce cas presque toujours se froncent sur la longuer du corsage et des hanches, suivant une ligne verticales et centrale, tantot elles sont moulantes, mais alors elle se  drapent légèrement sur la poitrine et portent une ceinture qui prend la taille, après quoi elles dessinent les formes du corps.
Qu"il s'agisse de l'une ou de l' autres,elles s''évasent très largement vers le milieu de la jupe et s'élargissent en traines amples et longues."


Au centre : Robe de jeune file en faille changeante simplement drapée près du cou et completée de manches larges montées à tuyaux très en avant; la jupe, serrée des hanches, est coupée de panneaux évasés, large ceinture en velours de rayonne nouée derrière,  un bouquet rond en fleurs naturelles servira de quêteuse
A droite : la jeune maman est habillée d'une robe en satin créponné bordeaux clair, l'ampleur de la jupe est groupée en arrière par la découpe du panneau qui se détache sur le dos droit, les manches froncées au montage sont en rosalba orchidée, un motif d'or ferme la ceinture.
Gravure de mode colorée pour la revue Modes et Travaux du 15 janvier 1936, signée MLM


De gauche à droite :
" Robe en velours de rayonne ornée de longs pans lui donnant beaucoup d'allure - Robe en crêpe satin gaufré, simplement drapé aux hanches en un mouvement se terminant en coquillé -  Robe dont le jupe enroulée se termine de coté en drapé retenu par un bijou à la ceinture.
Robe de satin vert très pale, le décolleté bateau s'harmonise avec cette toilette dont les manches sont montées à larges godets - Robe en crêpe lamé blanc et or, la jupe est coupée de panneaux formant plis dans le bas - Robe en romain bleu lavande, le corsage très flou est froncé en avant ainsi que les manches retenant l'ampleur aux épaules."
Gravure de mode colorée pour la revue Modes et Travaux du 15 janvier 1936, signée Hartfort


"Cette mariée est habillée de satin blanc, nacré, la découpe du corsage prolonge celle de la jupe d'où part le panneau légèrement drapé près du cou, la ceinture ornée de piqûres matelassées en fait la garniture"
Gravure de mode pour la revue Modes et Travaux du 15 janvier 1936, signé MLM



Ci dessus et ci dessous :
Illustration de mode 1936 pour les patrons de robes de mariées et de demoiselles d'honneur, proposés par la revue Jardin des Modes du 15 janvier 1936.
Les deux illustrations sont signées MLM 






" Des lacets, où scintille l'argent, s’enlacent en diadèmes, en couronnes et mariées..."
Patron destinés à confectionner des parrures le cheveux en crochet avec un matériaux appelé "Rex argent"
Modes et Travaux du 15 janvier 1936




Insolente et amusant publicité 1936 pour les laines Pierber
Naughty and funny 1936  advertisement for Pierber wools


Modes et Travaux du 15 janvier 1936 - N° 386
48 pages - 3 francs 50





PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. ASK FIRST.

 VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire