Jardin des Modes - Mars 1953*

3 Silhouettes
"La mode de printemps joue sur trois silhouettes.
L'une s'élance de la taille vers un haut de buste épanoui, ou se concentrent les recherches de coupe, d'effets et de volume. Les hanches sont effacées.
L'autre allonge le buste, plonge légèrement en arrière, ou ne vient s'appuyer aux hanches (autre façon de les effacer) qu'après un mouvement d'arrondi ou de blousant.
La troisième suit simplement le corps, l'enveloppe sans contrainte dans un fourreau mince et souple. Et quand cette ligne est d'un seul jet, exempte de ceinture, elle fait revivre le charge oublié de la robe princesse.
[...]
Le mode d’autonome opposant la rigueur et la douceur. Le printemps fait triompher la douceur"
Extrait de l'éditorial de la revue Jardin des Modes de mars 1953


 Tailleur par Christian Dior - Photographie par Bukzin
Jardin des Modes de Mars 1953



 "Une formule nouvelle inspirée de la robe princesse
De gauche à droite : Robe de Christian Dior - "La tulipe" de Dior - La robe d'Alpaga de M. Rouff et la "Robingote" de Jacques Heim"
 Photographie par Bukzin, croquis de mode par David
Jardin des Modes de mars 1953




" La redingote souple et le manteau droit
Ampleur mesure - Taille à peine marquée - Epaules rondes
De gauche à droite : Le manteau de tweed par Lafaurie  - Le manteau  de J. Fath - Le manteau de toile par Jacques Griffe - La redingote d'acétate de Kogan et la redingote de lainage de Schiaparelli"
 Photographie par Bukzin, croquis de mode par David
Jardin des Modes et mars 1953



 "Le tailleur sans lois - Les épaules sont plus larges mais rondes, le cou dégagé , la taille libérée"
Groupe en bas à gauche : tailleur droit de Kogan et tailleur décolleté d Fath
Groupe en haut à gauche :  tailleur sans revers De Rauch - tailleur appuyé Dior
Groupe en bas à droite :  taille 3/4 Kogan - tailleur 7/8 Patou
Groupe en haut à droite : tailleur jupe plissée Manguin et tailleur souple Fath
En photo : tailleur par Jacques Fath
 Photographie par Bukzin, croquis de mode par David
Jardin des Modes mars 1953



" Le paletot, roi de la saison
A gauche en photo : Madeleine de Rauch
De gauche à droite : Ensemble alpaga et imprimé par Schiaparelli - Retenu aux hanches par un gros grain, par Manguin - Ample et écossais par N. Ricci - Incrusté de gros grain par Givenchy - A la taille et décolleté par Givenchy
Groupe en bas à droite :  ensemble flanelle et imprimé par Lanvin Castillo"
 Photographie par Bukzin, croquis de mode par David
Jardin des modes mars 1953



" La robe floue
De gauche à droite : Moyenne, l'ampleur de Lanvin - Plissée la jupe de Balmain - A peine évasée la jupe de Dior - soule, la robe de Lanvin - En photo, en soie, imprimée, ligne mouvante, par Lanvin - et rejetée en arrière, l'ampleur de Kogan"
 Photographie par Bukzin, croquis de mode par David
Jardin des Modes mars  1953



 "La robe fourreau enveloppe sans rigueur
De gauche à droite : Etroit fourreau de Givenchy - Manteau droit recouvrant une robe de Givenchy (photo) - Asymétrie par Schiaparelli - Taille basse par De Rauch - Robe drapée par Manguin et buste épanoui par Dior
Photographie par Bukzin, croquis de mode par David
Jardin des Modes mars 1953



"Le décolleté du jour :"

"Toujours généreux, sans ornement, celui ci allant d'une épaule à l'autre est parmi les plus nouveaux"
Christian Dior
Photographie par Bukzin
Jardin des Modes mars 1953
 

" Arrondi, il s'abrite sous un spencer ou un blouson chez Givenchy"
Photographie par Bukzin
Jardin des Modes mars 1953

 "Il est carré est s'abrite sous un manteau  en même gaze imprimée chez Dior"
Photographie par Bukzin
Jardin des Modes mars 1953


"Regards"
"Les petites formes rigides tgenant par l'artifice d'une savante technique, les plateaux ondulés, posés sur le sommet de la tête, découvrant la nuque et les tempes, dégagent ou ombrent le regards et laisent à la coiffure toute son importance"


 "En haut :Une cloche de Florence en paillasson vert jade et ruban gros grain bleu vif - Un canotier de Janette Colombier en paille cousue naturelle doublée de velours
Au centre un canotier de Gilbert Orcel replié en arrière en paille cousue framboise ; il est tenue sur la nuque par deux ressorts dissimulés dans la passe
Le croquis : Un panier Louis XV de paulette en bakou grège recouvert de resille de paille bleu marine."
Photographie Bukzin - Croquis de mode par Blossac
Jardin des modes mars 1953



" A gauche : Une petite toque de Claude St Cyr. Passe de paille noire, calotte nouée en satin rayé.
A droite : Un canotier de Gilbert Orcel en ottoman de coton blanc imprimé de fleurs lavande et vert , pan de mousseline de soie lavande."
Croquis de mode par Blossac
Jardin des modes mars 1953

 "Une cloche de Legroux - Le bord, ouvert au dessus du regard, est ondulé et en partie comblé par un chou de laize effrangée."
Croquis de mode par Blossac
Jardin des modes mars 1953



 "A gauche : une toque de Paulette en laize pied de poule brune et blanche calotte de picot noir
En haut à droite : une petite caquette de Suzanne talbot en tissus pied de poule gris et blanc, fine voilette en reseau
En bas à droite : Une cloche de Legroux à bords double en laize de paille blanche garnie d'un ruban de gros grain marine et rouge."
Photographie Bukzin
Jardin des modes mars 1953



"Les tricots du jardin des Modes"

"Ce sont les tricots dont vous avez besoin pour les vacances de Paques. Si vous partez à la montagne, vous emporterez la veste vite tricotée avec de grosses aiguilles. Si vous vous dirigez vers le soleil, vous choisirez le long blouson bleu marine et clair à encolure bateau.....


.... et partout vous aimerez porter ce chemisier en fine aine grège dont la ceinture en forme est tricolée et doubée de fine noire."
Jardin des Modes Mars 1953




 Publicité pour le parfum Tabu de la maison Dana Paris
Jardin des modes Mars 1953


Publicité pour le tissus "Plastilizé"Geroge
Jardin des Modes mars 1953


Publicités pour les bas INA en voile de nylon et pour la laine magique Pichenette de Picaud
Jardin des modes mars 1953



Jardin des modes  de Mars 1953 n°n375


VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.

Le Moniteur de la Mode - Chapeaux 1901

"Choses et autres"
"Rien n'est nouveau sous le soleil" dit un vieux proverbe ; et il n'est pas de jour où l'on n'ait l'occasion de constater combien est juste ce dicton.
Même au point de vue toilette, on a à chaque instant la surprise de retrouver sur une gravure ancienne et dans une description un vetement, une coiffure, un détail quelconque qui figurent parmi les objets que la mode aime actuellement et qu'elle nous impose.
L'autre jour, en feuillerant l'histoire de Charles XII de Suède par Voltaire, nous avons tout à coup rencontré une "bourgeoise de Thorn", vétue tout à fait comme une femme de nos jour. Et la bonne dame vivait au commencement du XVIIIeme siècle, dans une vieille ville de la Prusse royale, sur la Vistule. [...]
Donc, notre bourgeoise de Thorn a une jupe longue garnie de trois galons en cerceaux, comme nous en portons. Elle tient, relevé dans ses mains, une belle robe de brocard ; son corsage est ouvert sur un plastron clair, sur lequel se détache une chaine avec pendant ; elle a des manches longues, comme les notres, et tout comme nous, elle a sur les épaules un collet à trois pélerines. A l'exception de la coiffure, qui ne ressemble en rien à nos chapeaux, cette bonne bourgeoise porte absolument nos modes actuelles, ou plutot, c'est nous qui portons identiquement les siennes.
N'est ce pas amusant ?"
Extrait d'un article parru dans la revue Moniteur de la Mode du 12 janvier 1901.

 Tout au long de l'année 1901, une semaine sur deux, la gravure de la première page de la revue Le Moniteur de la mode est un superbe portrait, portant un chapeau à la mode du temps.
Vous pourrez admirer, ci desssous, toutes ces couvertures, et vous régaler de leur description authentiques, copiées directement dans le journal.
Ces gravures sont numérotées, mais hélas pas signées.
Ci dessous, la gravure telle qu'elles se présentaient sur chaqun des numéros  , encadrée d'une belle frise art nouveau.
Le moniteur de la mode du 12 janvier 1901





 Le Moniteur de la mode  - 12 janvier 1901
Agrandissement de la gravure  973  de la 1er page du journal
"Béguin Margareth" de Mme Jeanne Laurent
"Béguin d'opéra. Plutot coiffure que capote ; c'est un tout petit béguin de tulle blanc, tout brodé de perles de nacre et de cristal, entrelacées dans des fils d'argent rebrodés de vermiculés de paillettes turquoise, en cnacre de différents tons. Un double feston de grosses perles blanches retombe sur les cheveux tout le tour, et de chaque coté, deux énormes roses de gaze d'argent tissé d'or, au coeur énorme entouré de pistils d'argent, forment seules toute la garniture de ce petit rien adorable, rappelant for bien la coiffure de la Marguerite de Faust".





 Le Moniteur de la mode  - 26 janvier 1901
Agrandissement de la gravure  1001  de la 1er page du journal
"Capeline Verlet" par Mme Jeanne Laurent
"Grande capeline souple de feutre taupé blanc ivoire, ondée très gracieusement sur les trois gros boutons de rose de mousseline de soie rose tendre touchant les cheveux. Calotte molle, drapée, très plate, entourée d'une double draperie de panne mauve pastel et rayures ajourées d'un point anglais de soie blanche"





 Le Moniteur de la mode  -  9 février  1901
Agrandissement de la gravure  1054  de la 1er page du journal
"Chapeau Brandès" modèle de Mmes Marescot Soeur
"Grand chapeau de tulle blanc, brodé d'une draperie légère de velours noir tout autour de la passe. Fond recouvert de tulle noir très délicatement brodé et pailleté d'argent. Auréole de plumes blanches et noires , ces dernière recourbées sur la gauche. Double chou de tulle blanc, sous la passe à gauche, piqué d'un gros cabochon de strass au centre."






 Le Moniteur de la mode  - 23 février 1901
Agrandissement de la gravure  1126  de la 1er page du journal
"Chapeau Laparcerie" modèle de Mme Carlier
"Très jolie capeline de taffetas rose tendre, ornée de biais plissés de mousseline de soie rose d'un ton légèrement plus soutenue et de superbes roses effeuillées de différents tons roses et rubis dégradés"





 Le Moniteur de la mode  - 9 mars1901
Agrandissement de la gravure  1192  de la 1er page du journal
"Chapeau Diertelé" par Mmes Marescot Soeurs
"Très jolie capeline de taffetas rose tendre, tout coulissé et bordé de velours noir, et garni d'une guirlande de roses roses épanouies disposées au bord de la passe. Voilette de dentelle crème drapée sur les fleurs et retombant en arrière de la passe, ou elle s'attache avec un lien de velours noir noué en arrière"







 Le Moniteur de la mode  - 23 mars 1901
Agrandissement de la gravure  1241  de la 1er page du journal
"Chapeau Cheirel" modèle de Mme Avy
Très joli chapeau de paille vert Empire pastelisée, auréolé de grappes de raison d'Alicante et pampres vermeils très délicatement nuancés"





 Le Moniteur de la mode  - 13 avril 1901
Agrandissement de la gravure  1278  de la 1er page du journal
"Chapeau Réjane" modèle de Mme Coder
 "Capeline moderne, tout en crin ajouré bleu pâle, à passe gracieusement ondée tout le tour et bordée dessus d'une ruche de velours noir tuyauté "à la vieille". Noeud de même ruban attachant deux belles plumes en avant : une blanche et une noire. Autre noeud étoilé assorti, sous la passe à droite, piqué d'un brillant"





 Le Moniteur de la mode  - 27 avril 1901
Agrandissement de la gravure  1365  de la 1er page du journal
Chapeau Ackté, modèle de Albert Hennequin
"Très joli chapeau de paille blanche, à double passe auréolée de fines petites roses de mai. Draperie légère de tulle Malines blanc courant mollement entre les deux passes et fournissant les brides. Celles ci se nouent à volonté, sous le menton, en cravate printanière, ou se drapent sur l'épaule gauche pour venir former un gros chou attaché sur le coté droit, près de la chute de l'épaule. Sur le dessus du chapeau, une croix de Malte en chantilly, venant à droite et à gauche envelopper la draperie de tulle. Paradis noir piqué sous la première passe et retombant en panache en arrière et sur le coté gauche."





 Le Moniteur de la mode  - 11 mai 1901
Agrandissement de la gravure  1351  de la 1er page du journal
"Chapeau Liliane" modèle de Mme Coder
"Ravissante capeline de crin rose, couverte de grappe  de lilas de divers tons rosés et mauves d'un naturel merveileux. Sur le coté gauche, un noeud étoilé de velours noir, soulevant la passe de ce coté."




 Le Moniteur de la mode  - 25 mai1901
Agrandissement de la gravure  1431  de la 1er page du journal
"Chapeau Lavalliere" modèle par Albert Hennequin
"ravissante forme nouvelle, toute veloutée de crin bleu pale, ourlée d'un cordonnet assorti. Calotte à peine accusée, cerclée d'un ruban de velours noir courant à travers les volants et formant bouffette à droite. Même noué, très allongé, sous la gracieuse cambrure de la passe, et sur celui ci , une longue plume d'autruche bleu pale, ramenée en avant et suivant le mouvement  de la forme."





 Le Moniteur de la mode  - 8 juin1901
Agrandissement de la gravure  1478  de la 1er page du journal
"Chapeau Graziella" modèle de Mme Jeanne Laurent
" Chapeau de paille fantaisie bise, entouré d'une légère draperie de tulle noir soulignée d'une autre draperie de tulle ciel recouvrant tout le bord supérieur de la passe. Grand relevé mousquetaire à gauche, orné d'une superbe plume bleu pale repiquée d'aigrettes roulées de paradis noir, retenue au bord extreme de la passe en trois quarts gauche par un chou de comète de velours noir. Sous la passe, draperie de tulle ciel chiffonnée dans une longue boucle de strass."





 Le Moniteur de la mode  - 22 juin 1901
Agrandissement de la gravure  1519  de la 1er page du journal
"Chapeau Verly" modèle de Mmes Marescot Soeurs
 "Chapeau Louis XVI, fait d'un plateau de paille blanche fantaisie, orné devant de trois petits bouquets de muguet blanc, régulièrement espacés sur la passe. En arrière, une double branche de gros boutons de roses-reine, retenues par un noeuds Louis XVI, en ruban de velours noir laitonné; un flot de même ruban retombe souple en arrière, dans l'ouverture de la passe crantée en double revers."





 Le Moniteur de la mode  - 13 juillet 1901
Agrandissement de la gravure  1562  de la 1er page du journal
"Chapeau Lavallière" Modèle de Mme Coder
"Très jolie capeline de casino, pour jeune fille de dix huit ans. Tout en grosse paille blanche manille, bordée en dépassant d'une lame de paille noire. Autours de la calotte, une voilette de luxeuil drapée et nouée en arrière sous une haute boucle de style moderne. A gauche, trois têtes de plumes blanches retombant par gradation par dessus la passe, très largement enlevée de ce côté."




 Le Moniteur de la mode  -
Agrandissement de la gravure   de la 1er page du journal
"Chapeau Fagette" modèle de Mmes Marecot Soeurs
"Très jolie capeline de casino, tout en tulle blanchj, entiyèrement coulissée et soulevée gracieusement à gauche sur un bouquet de roses noisettes avec frange de tpetis boutons vert pale retombant sur les cheveux. Grand volant de dentelle creme jeté et drapé sur le bord de la passe. En avant de la capotte, un grand noeud plat de large ruban de velours noir."






 Le Moniteur de la mode  - 10 aout 1901
Agrandissement de la gravure  1604  de la 1er page du journal
"Chapeau tricorne"'
 "Petit chapeau de voyage, en paille réséda, forme tricorne, très seyante pour jeunes femmes. Il est garni d'une draperie de mousseline de soie blanche, enlacée de velours noir autour de la calotte et de deux perruches vert pale au bec rosé posées de coté, l'une sur le fond, l'autre sur la passe , à gauche"





 Le Moniteur de la mode  - 24 aout 1901
Agrandissement de la gravure  1635  de la 1er page du journal
"Chapeau Dieterle" modèle de Mmes Marescot Soeurs
 "Capeline de Casino, d'une très grande élégance. Tout en tulle blanc indéplissable, et voilée sur la passe d'un volant de dentelle ancienne. Panache de plumes blanches sur la passe à gauche, et sous celle-ci des choux de satin rose crevette."





 Le Moniteur de la mode  - 14 septembre1901
Agrandissement de la gravure  1662  de la 1er page du journal
"Chapeau Aussourd" Modèle de Mmes Marescot Soeurs
 "Toque amazone en tulle chair, drapée de tulle noir, brodé de fines paillettes ajourées noires, posées par milliers sur le tulle. Une simple jarretière de velours noir entoure le fond et vient attacher à gauche une belle aigrette gourrah"





 Le Moniteur de la mode  - 28 septembre 1901
Agrandissement de la gravure  1704  de la 1er page du journal
"Chapeau du Barry" modèle de Mme Coder
"Très jolie capeline de feutre vert olive clair, garnie de plume d'autruche vert réséda. Celle de dessous la passe retenue par une cocarde de "cocher" en ruban de velours noir, et soulignée d'une barette de strass touchant les cheveux"






 Le Moniteur de la mode  -12 octobre 1901
Agrandissement de la gravure  1722  de la 1er page du journal
"Chapeau Lavallière" Modèle de Lewis
"Capeline de feutre blanc, très souple, bordée d'un large ruban de velours noir. Jarretière assortie, drapée autour de la calotte molle et attachée derrière par un grand noeud allongé retombant sur les cheveux. Passe drapée sur la droite et relevée à la mousquetarie à gauche sur une jolie couronne de petites têtes de plumes blanches"





 Le Moniteur de la mode  - 26 octobre 1901
Agrandissement de la gravure  1790  de la 1er page du journal
"Chapeau Réjane" modèle de Mme Esther Astruc
"Grand chapeau de velours noir, bordé de ruchés de mousseline de soie noire, répétés sous la passe et recoupés de velours noir. Sous le relevé, choux de mousseline de soie blanche et superbe amamzone noire enveloppant tout le devant du chapeau"






 Le Moniteur de la mode  - 9 novembre 1901
Agrandissement de la gravure  1809  de la 1er page du journal
"Chapeau Granier" Modèle de Mme Jeanne Laurent
"Ravissante capeline de tulle volanté gris argent, bordé d'une fine chenille gris nickel. Pouf d'aigrettes gris argent à gauche, posé dans un chou de petites têtes de plumes d'autruche gris et argent"





 Le Moniteur de la mode  - 23 novembre 1901
Agrandissement de la gravure  1847  de la 1er page du journal
"Chapeau Tariol-Baugé" Modèle de Mme Jeanne Laurent
"Grande capeline de feutre angora blanc, bordée de velours noir. Passe très originalement retroussée derrière et entrouverte en trois quarts pour laisser passer une superbe plume blanche qui vient faire cache peigne. Grosse cocarde en velours noir, appuyée contre la passe en arrière. En avant, même cocarde fixée par deux traverses de velours noir glissées à droite dans deux petites boucles Louis XVI en strass bijouterie"





 Le Moniteur de la mode  - 14 décembre 1901
Agrandissement de la gravure  1896  de la 1er page du journal
"Chapeau Darty" Modèle de Marescot Soeurs
"Capeline en feutre ciment, avec calotte large et fuyante très souple, enserré d'un lien de velours noir noué en arrière très simplement. Gros oiseau noir en trois quarts sur la calotte et sur la passe relevée ; celle ci toute drapée de velours noir. Aile noire fuyante, posée en arrière sous la passe des cheveux"





 Le Moniteur de la mode  - 28 décembre 1901
Agrandissement de la gravure  1907  de la 1er page du journal
"Chapeau Mégard" modèle de la Maison Ricci Duéchou
"Grande capeline de velours et feutre noir, garnie de superbes plumes noires. Calotte entourée d'un échelonnage de choux de satin noir reliés entre eux par des traverses de même ruban. Tout le dessous de la passe volantée de velours noir, avec un autre chou touchant les cheveux à gauche, sous le relevé"





Le Moniteur de la Mode - Journal hebdomadaire
Prix sans annexe : 25 centimes -  Avec une gravure colorée 50 centimes
Avec une gravure colorée et un patron 55 centimes
12 pages

VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.


Jardin des Modes - Janvier 1949 *


Couverture de la revue Jardin des Modes de janvier 1949
"Une jupe et blouse, modèle du rayon "J.J." (Jupes Jeunes) de Jeanne Lafaurie."
Photographie Meerson


"A Paris la femme porte :
le soir avec des robes à grands décolletés, de vrais chapeaux ; bonnets, cloches brodées , casques de minoches, parfois rehaussés d'une haute aigrette ;
des capes de toutes les longueurs souvent en fourrure blanche, hermine ou renard ; 
des gants de peau fourré ou doublés et garnis de tricot ;
sur un tailleur noir une cape de vison qui le soir accompagnera aussi bien une robe du soir j; 
des housses interchangeables avec un sac en box, des chaussures de sport garnies d'écossais ;
de hautes guetres en lainage pied de poule le matin, des guetres découpées en taffetas écossais l'après midi."
Jardin des Modes Janvier 1949



"Janvier nous apporte une tenue jeune pour faire du ski de Carven. La blouse en jersey a des manches mitaines et un capuchon pointu garnis de pompons."
Photographie Savitry
Jardin des modes Janvier 1949


A gauche : après ski, un collant de tricot et un sweater à capuchon reversible par Réal
Au centre : Coloré et gai, cet ensemble est encore rajeuni par le fichu de l'anorak
Au fond : le blouson de gabardine, fixé derrière, peut se nouer autour de la taille
Photogaphie Honeyman
Jardin des Modes janvier 1949


En haut de gauche à droite :  Tenues de ski par André Ledoux, Jane Sylvain et Vincent Mehnert
en dessous : Une cagoule de jersey reversible de Lola Prusac protégera  les cheveux de la neige, du froid et du vent
La couleur claire d ela courte veste à manche trois quandts tranche sur le sweater noir par Raphael
Jardin des Modes janvier 1949


"Nuit et jour"
" La lingerie apporte à la véritable élégance son raffinement suprme. Les lingères l'ont bien compris qui, abandonnant tout détailsuperflu, se soucient tout spécialement de la coupe qu'elles étudient à l'extreme.
En haut : Robe de chambre en lainage blanc ornée d'une grecque brodée au fil d'or par Annek
Si dessous de gauche à droite :
Lecadre Marnier, crêpe de chine rose - Lanvin, mousseline rose inspiration empire
Hitrovo mousseline rose et berthe en dentelle de malines
Suzanne Joly, mousseline de soie blanche
Krivitzky moussleine faconnée tons sur tons
Molyneux crêpe georgette rose
Jardin des modes janvier 1949




Vestes de maison ou robes de nuit
Patrons de la revue Jardin des Modes de janvier 1949




"Ce printemps, du rouge. Uniquement du rouge ? Pourquoi pas ? Mais enlainage et seuelment si votre sihouette est fine et élégante"
Patrons de la revue Jardin des Modes de janvier 1949


Duo des jupes et des corsages qui d'une robe de bal font une robe de dîner et d'une robe de théatre une robe à danser.
Patrons de la revue Jardin des Modes de janvier 1949



"Robes de matiées transformables en robe du soir"
Patrons de la revue Jardin des Modes de janvier 1949




"Broderies faciles pour lingeries d'enfants"
"Torsades, bouclettes, croisillons, croquet "
Jardin des modes janvier 1949



"Tenues d'intérieur, les papiers peints de qualités"
Les gerbes en haut à gauche, les guirlandes en haut à droite
Les feuilles en bas à gauche, les oiseaux en bas a droite
Jardin des Modes janvier 1949


Publicité pour les tissus Zéphir Bob
Janvier 1949




Jardin des modes Janvier 1949 n° 325
50 pages - 130 francs


VEUILLEZ DEMANDER L'AUTORISATION AVANT DE COPIER LES PHOTOGRAPHIES POUR VOTRE USAGE PERSONNEL OU UNE QUELCONQUE PUBLICATION

 PLEASE REFRAIN FROM COPYING PICTURES FOR YOUR OWN USE. OR PUBLICIATION  ASK FIRST.